Je recherche une recette :
Qu'y a-t-il dans le frigo ?
recette

Confiture de coing

Confiture de coing
Une délicieuse variante de la gelée. Sa couleur est d'un magnifique rose orangé et elle contient des morceaux de fruits.
Le mot de l'auteur :
La confiture de coing fait partie des treize desserts du gros souper de Noël provençal. Elle accompagne très bien le foie gras, le roquefort et le bleu d'Auvergne.
Préparation : 25 min - Cuisson : environ 50 min - Niveau : moyen
Ingrédients pour obtenir environ 1,5 à 1,8 kg de confiture soit environ 4 à 5 pots de 375 g :
• 1,6 kg de coings bien mûrs (soit 1 kg sans le coeur et les parties dures)
• 1,6 kg de sucre cristallisé
• 2 citrons
Préparation Confiture de coing - étape 1
1.
Pressez les citrons, versez la moitié du jus dans un grand récipient, ajoutez de l'eau froide et mélangez. Gardez le reste du jus de citron dans un bol.

Epluchez les coings à l'aide d'un épluche-légumes. Au fur et à mesure de l'épluchage, badigeonnez la chair des coings de jus de citron pour éviter qu'elle ne brunisse.
Préparation Confiture de coing - étape 2
2.
Otez les extrémités des coings.
Coupez les coings en deux et retirez le coeur à l'aide d'un couteau. Prenez bien soin d'ôter toutes les parties dures.
Continuez à badigeonner de jus de citron au fur et à mesure. Veillez à ôter tous les petits points noirs.
Préparation Confiture de coing - étape 3
3.
Coupez les coings en quartiers puis en petits cubes.
Préparation Confiture de coing - étape 4
4.
Au fur et à mesure, placez ces cubes de coings dans le récipient rempli d'eau citronnée.
Préparation Confiture de coing - étape 5
5.
Dans une bassine à confiture (ou une cocotte en fonte), portez à ébullition 1,2 litre d'eau avec le sucre cristallisé en remuant de temps en temps jusqu'à ce que le sucre soit bien fondu.
Préparation Confiture de coing - étape 6
6.
Quand le contenu de la cocotte bout et que la surface se couvre de bulles : égouttez les cubes de coings et versez-les dans la cocotte. Remuez à l'aide d'une cuillère en bois. Laissez reprendre l'ébullition puis faites cuire à feu moyen vif (à petit bouillon, en évitant que la surface ne soit couverte d'une mousse blanche) pendant 45-50 minutes environ en remuant de temps en temps.

Si des impuretés et de la mousse apparaissent à la surface, éliminez-les à l'aide d'une écumoire.
Préparation Confiture de coing - étape 7
7.
Pendant la cuisson, stérilisez les pots à confiture et leurs couvercles en les passant pendant 10 minutes dans un four à 100°C (thermostat 3-4) ou en les plongeant dans l'eau bouillante pendant 5 minutes (retirez-les avec une pince et retournez-les sur un linge propre pour les égoutter, ne les essuyez pas avec un torchon afin d'éviter les peluches).

Au bout de 40 minutes de cuisson environ, le sirop commence à rosir et les coings deviennent un peu translucides (mais ils sont encore jaunes).
Préparation Confiture de coing - étape 8
8.
Continuez de laisser cuire jusqu'à ce que les coings commencent à prendre une belle couleur rose orangé (le thermomètre à sucre indique 105°C).

V
érifiez le goût et l'épaisseur de votre confiture : versez-en une cuillère sur une coupelle froide (après avoir passé cette coupelle vide 5 minutes au réfrigérateur ou au congélateur). quand la confiture coule doucement sans être tout à fait liquide, retirez la bassine du feu.
Préparation Confiture de coing - étape 9
9.
Versez la confiture dans les pots très propres à l'aide d'un entonnoir ou d'une louche (veillez à bien répartir les fruits). Otez les salissures faites sur les côtés et sur les bords à l'aide d'une serviette humide très propre.
Préparation Confiture de coing - étape 10
10.
Fermez les pots, retournez-les et laissez-les ainsi jusqu'à ce qu'ils soient complètement froids (cela vous évitera de les stériliser).
Variantes :
• 
Découvrez la recette de la gelée de coing de Gustave.
• 
Sur le blog "La cuisine de Christiane", découvrez la confiture de coing aux épices ou à la vanille.
• 
Sur Saveurs de Famille, voici la confiture de coing, poire et cannelle.
• 
Chez "Un petit coing des Vosges" voici une confiture de coing à l'orange et au gingembre.
• 
Sur le blog Printemps Eté : la confiture de coing à la cardamome et au gingembre.
Bon à savoir :
• 
Choisissez de beaux coings bien mûrs et sains.
• 
Conservez la confiture à l'abri de la lumière, de la chaleur et de l'humidité.
• 
Contrairement aux autres recettes de confitures de Gustave, ici le temps de cuisson est assez long, afin d'obtenir la consistance désirée, le parfum et la couleur.
le 03/10/2013 à 16:05
bonjour,

Je suis en train de réaliser la recette confiture de coings.
Petites questions :
- la 2ème partie du citron dans un bol est intégrée à quel moment ?

- pour le sucre, 1kg 2 ca veut bien dire 1 kg 200 ? ou bien c'est 1 kg et demi ?
merci
Sylvie
Pour la première fois, je fais de la confiture de coing, j'épluche les coings, ôte tout le coeur, les coupe en petits morceaux, puis les fait macérer dans du sucre blond de canne pendant environ + ou - 2 heures avec la quantité égale en coings et sucre.

Je mets à cuire dans une cocotte en fonte à feu vif jusqu'à l'ébullition, tout en tournant avec une cuillère en bois pendant la cuisson, ensuite lorsque le coing est complètement cuit et qu'il prend une couleur orangé, je verse 2 grands verres d'eau pour liquéfier la confiture, puis je mets en pots, stérilisés avec de l'eau bouillante quelques minutes avant.

Pour apporter une amertume supplémentaire, j'ai rajouté de la vanille en gousse et une pomme dans la cuisson.
J'espère que ma recette vous donnera l'envie de la reproduire.
Partagez votre avis, votre savoir et vos questions, contribuez par vos commentaires à un échange d'informations.
Cet espace est réservé à un commentaire en rapport avec le contenu de cette page, pour toute autre question contactez-nous.
Merci d'éviter le style SMS et de soigner l'orthographe.
Merci de noter uniquement les recettes que vous avez testées :-)
Je donne une note :
J'écris mon commentaire :
4000 caractères maximum
Mon Gustave
Mon pseudo :
Mon mot de passe :
Pas encore inscrit(e) ?
La lettre gourmande
Envie de partager ?
Citation
de la semaine :
publicité