menu
recherche
Je recherche une recette :
Qu'y a-t-il dans le frigo ?
recette

Tomates séchées

Recette publiée dans les recettes de tomates
Tomates séchées
Elles sont souvent utilisées comme un condiment, pour parfumer une salade, un plat de pâtes, ou pour réaliser un pistou rouge (un pistou dans lequel les tomates séchées remplacent le basilic).
Séchées au four et conservées dans l'huile d'olive, leur saveur est très concentrée.
Préparation : 15 min - Cuisson : 6 heures - Niveau : très facile
Ingrédients pour 1 pot de 250 ml :
• une douzaine de petites tomates allongées olivettes appelées aussi "roma" (ou 6 de taille moyenne)
• 1 cuillerée à soupe de sucre en poudre
• environ 1 dl + 1 cuillerée à soupe d'huile d'olive
• 2 gousses d'ail (facultatif)
• 1 branche de romarin ou de thym (facultatif)
• 2 ou 3 pincées de sel fin
Lavez les tomates en les passant sous l'eau du robinet, essuyez-les.

Coupez-les dans le sens de la longueur (en deux moitiés si elles sont petites, en 4 quartiers si elles sont moyennes).

Couvrez la plaque du four avec du papier sulfurisé, répartissez les demi-tomates dessus (évitez qu'elles ne se chevauchent).

Arrosez-les d'une cuillerée à soupe d'huile d'olive, saupoudrez-les de sel et de sucre.

Enfournez-les à 90°C (thermostat 3) pendant 6 heures en les retournant à mi-cuisson.

Au bout de ce temps, laissez-les refroidir.

Stérilisez un pot (de 250 ml) et son couvercle en les passant pendant 10 minutes dans un four à 100°C (thermostat 3-4) ou en les plongeant dans l'eau bouillante pendant 5 minutes (retirez-les avec une pince et retournez-les sur un linge propre pour les égoutter, ne les essuyez pas avec un torchon afin d'éviter les peluches).

Disposez les tomates séchées dans le pot.

Ajoutez la branche de romarin ou de thym ainsi que les gousses d'ail épluchées. Couvrez généreusement d'huile d'olive avant de fermer hermétiquement.

Ces tomates séchées se conservent ainsi 1 semaine (pour une durée de conservation plus longue, consultez le "bon à savoir" ci-dessous).
Bon à savoir :
• 
Profitez du goût parfumé des tomates à la fin de l'été pour préparer ces tomates séchées et les déguster tout au long de l'année.
• 
Vous pouvez conserver vos bocaux de tomates séchées pendant environ 1 an dans un endroit frais (température inférieure ou égale à 15°C).à condition impérativement : de couvrir les tomates séchées l'huile d'olive bien chaude et de n'utiliser que des herbes bien sèches, et pas d'ail.
• 
Une fois le bocal ouvert, conservez-le pendant 2 à 3 semaines au réfrigérateur de préférence, en veillant bien à ce que les tomates soient toujours recouvertes d'huile (dans le réfrigérateur, l'huile d'olive se fige, sortez le bocal environ 1 heure avant la dégustation).
• 
Avec ces tomates séchées, préparez une délicieuse salade de coquillettes à l'italienne.
le 30/09/2019 à 07:23
Bonjour,
Pas de réponse pour les tomates "buleuses" ce qui est mon cas également. J'ai retenu l'option huile chaude puis pot retourné pour les prochaines mais est ce que je peut consommer mes tomates actuelles qui bulle t un peu ?
Il est vrai qu'en décembre j'epluche les gousses d'ail avant qu'elles ne germent et les conserve dans un bocal d'huile à côté de la plaque de cuisson. Elles fermentent (font des bulles) mais je les utilise quand même.
le 14/09/2019 à 08:37
J'ai fait sécher des tomates et mis dans un bocal dans l'huile avec de l'ail ,après 3 jours,j'ai vu que le pot débordait et que des petites bulles remontait au dessus.
es dangereux de les consommer que faut il faire.
Merci
Partagez votre avis, votre savoir et vos questions, contribuez par vos commentaires à un échange d'informations.
Cet espace est réservé à un commentaire en rapport avec le contenu de cette page, pour toute autre question contactez-nous.
Merci d'éviter le style SMS et de soigner l'orthographe.
Merci de noter uniquement les recettes que vous avez testées :-)
Je donne une note :
J'écris mon commentaire :
4000 caractères maximum
Mon Gustave
Mon pseudo :
Mon mot de passe :
Pas encore inscrit(e) ?
La lettre gourmande
Envie de partager ?
Citation
de la semaine :
On m'a fait prendre de l'huile de foie de morue : ça, c'est le comble du luxe : une drogue pour te donner faim pendant que les autres dans la rue, se seraient vendus pour un bifteck...
(Jean-Paul Sartre, "Les Mains sales", 1948)
publicité