menu
recherche
Je recherche une recette :
Qu'y a-t-il dans le frigo ?

Gelée de coing

Gelée de coing
Tous vos commentaires sur cette recette :
le 23/10/2010 à 09:42
Une texture parfaite et une couleur magnifique, super petit-dej demain en perspective ! J'ai suivi fidèlement la recette.

Nanah, vous avez du oublier un détail, parce que je ne vois pas comment c'est possible d'obtenir du goudron. Vous n'avez pas oublié votre marmite sur le feu par hasard ? Parce qu'avant d'arriver au goudron, il y a quand même quelques signes qui doivent alerter : une gelée qui devient plus épaisse, puis trop épaisse, puis plus foncée, etc.
le 23/10/2010 à 08:52
Bonjour,
Je viens d'essayer votre recette gelée et c'est la cata c'est devenue comme du goudron (très dur). J'ai suivi à la lettre, j'ai laissé cuire 1 h à feu vif , j'ai dû jeter mes ustensiles après .
J'aimerais savoir ce que j'ai raté dans cette recette car j'ai bien remué et puis 1 h de cuisson à feu vif.
merci
le 21/10/2010 à 14:50
note : *****
Salut Lou,

Deuxième année que je fais ma gelée de coing avec ta recette. Que du bonheur est impossible de la louper ! Avec une bonne tresse maison c'est un vrai régal.

Avec le solde, j'ai réalisé ma pâte de coing qui est un pur délice.

Merci pour ce partage

Mimicracra

Réponse de Gustave (Lou)
l 21/10/2010 à 15h04
Salut Mimicracra,

C'est pas ma recette, c'est celle de Romain mais ça fait plaisir quand même :-)
Tout à l'heure j'ai trouvé des coings bio ultra parfumés, je crois que je vais préparer la gelée de coing du siècle.
le 21/10/2010 à 14:27
note : *****
que ce soit la gelée de coing ou la pâte de coing, la recette est délicieuse et très bien expliquée. Tout est réussi ! je suis ravie; pour un coup d 'essai ,c 'est un coup de maître , grâce aux bonnes explications.
le 18/10/2010 à 15:22
note : *****
Très bonne recette que j'ai un peu modifié. J'ai fait cuire les coings 1h30.
J'ai mis 800 g de sucre pour 1 kg de jus et j'ai fait cuire 20 mn environ.
Pour 2l de jus, cela fait 8 pots de gelée.
le 18/10/2010 à 11:06
note : *****
Merci Lou pour cette rapide réponse, et en lisant les com. des autres "confituriers", je me rends compte de cette écume blanche qu'il faut retirer si l'on ne veux pas une gelée "laiteuse" se refait depuis plus d'une demi heure, je ne vais plus avoir de jus si ça continue ? Elle est très particulière cette écume, c'est quoi au juste ?

Réponse de Gustave (Lou)
l 18/10/2010 à 14h00
Je vous conseille de ne pas trop vous soucier de cette écume durant la cuisson de votre gelée car normalement sa quantité diminue naturellement au fur et à mesure de la cuisson.

A la fin, quand vous retirez la gelée du feu et avant de la mettre en pot, vérifiez s'il y a de l'écume. Et si cela vous gêne écumez votre gelée (ou passez-la à travers une étamine).

Cette écume concentre la pectine qui permet la prise de la gelée.
le 18/10/2010 à 09:24
C'est la première fois que je fais de la gelée de coing, pour l'instant les coings coupés en morceaux, sont dans la bassine en train de cuire avec la peau, les pépins itou.
Et c'est là que je veux en venir, car j'ai la prétention de faire des pâtes de coing avec la pulpe, mais comment fais-je faire pour séparer les pépins et autres impuretés pour que la pâte soit bien belle ?

Réponse de Gustave (Lou)
l 18/10/2010 à 10h08
Il vous suffira d'ôter les coeurs, contenant les pépins, en les coupant avec un couteau.
Votre pâte de coing sera belle et sans impuretés.
le 17/10/2010 à 13:18
note : *****
Magnifique recette. J'ai fais 40 pots (donc gros travail) mais le résultat récompense l'effort. Merci

Réponse de Gustave (Juliette)
l 18/10/2010 à 09h59
Bravo :-)
le 16/10/2010 à 15:12
Cette année ma gelée de coing etait un peu pâle, alors que je l'aime bien rouge. A mon avis, il vaut mieux cuire les coings pendant 3 heures jusqu'à ce que le jus soit bien coloré. Après ça, la deuxième cuisson peut être plus courte (30 min).
Le citron est essentiel pour que la gelée prenne, surtout si on veut utiliser moins de sucre (800 g par kg de jus). L'utilisation de sucre gélifiant est en théorie une aberration puisque les coings sont gorgés de pectine.
Pour simplifier la préparation, j'utilise de simple passoires et tamis au lieu de la mousseline (en commençant par une passoire à gros trous, puis en finissant par un tamis fin). La dernière pulpe (celle du tamis) peut servir à faire de la pâte de coing.
On peut aussi mettre un peu de cannelle, gingembre ou vanille (sans abuser).

Réponse de Gustave (Lou)
l 18/10/2010 à 10h23
Avez-vous suivi la recette de Gustave cette année ?
Nous n'utilisons pas de mousseline ni de sucre gélifiant.
Le sucre gélifiant ce n'est pas tellement notre tasse de thé, malgré tout il ne me semble pas aberrant d'en utiliser quand il contient un acidifiant (le coing manque d'acidité, celle-ci est indispensable pour la prise).
le 15/10/2010 à 13:06
bonjour
hier nous avons fait votre recette mais on est tombés en panne de gaz
on rentente de la faire épaissir mais elle a du mal à le faire.
avez vous un conseil a nous donner, nous on pensait a du vitepri. merci

Réponse de Gustave (Lou)
l 16/10/2010 à 08h06
Bonjour,
Veillez à ce que votre gelée soit bien chaude (c'est souvent le problème quand on "réchauffe"). Armez-vous de patience.
Sinon ajoutez le jus d'un citron et vous devriez être tirés d'affaire.
le 13/10/2010 à 09:55
note : *****
bonjour,
j'ai comme projet de faire des gelée de coings pour le marché de noël afin de récupérer des fonds pour nos écoles. j'ai essayé vos recettes et ai réussi très fièrement. le résultat n'a jamais été aussi concluant, et je tiens à vous remercier pour cela.
cependant, j'ai une question, puis-je faire le jus de coing et le congeler pour finaliser la gelée dans deux mois, ou puis'je refaire "fondre" une gelée de coings terminée pour la conditionner dans des plus petits pots que les enfants doivent décorer préalablement ?

merci pour votre réponse.

Réponse de Gustave (Lou)
l 13/10/2010 à 18h47
Bonjour,
ça fait plaisir ce message !
Vous pouvez faire chauffer à nouveau la gelée de coing en remuant jusqu'à ce qu'elle soit bouillante, puis conditionnez-la dans les petits pots (stérilisés au préalable en suivant la méthode de la recette).
Congeler le jus de coings ? Pourquoi pas, je n'ai jamais essayé. Je vous conseille de le décongeler ensuite tout doucement au réfrigérateur avant de l'utiliser.
le 13/10/2010 à 09:04
note : *****
ma gelée n'est pas translucide mais laiteuse....
qu'ai je fait comme erreur ?
merci

Réponse de Gustave (Lou)
l 13/10/2010 à 18h41
Vous n'avez sans doute pas suffisamment écumé. Vous pouvez rattraper cet effet en faisant cuire à nouveau votre gelée et ôtant l'écume blanche avec une écumoire. Vous pouvez aussi la passer dans une étamine (tissu fin servant à filtrer les gelées) avant de la mettre à nouveau en pots.
le 10/10/2010 à 13:56
note : *****
J'ai suivi la recette à lettre et j'obtiens une superbe gelée, une texture parfaite et un goût délicieux. Je me suis régalée ce matin au petit-déjeuner en l'étalant sur du pain grillé beurré.
le 09/10/2010 à 14:59
j ai bien suivi la recette mais je trouve que la confiture est beaucoup trop sucre est ce qu il est possible de mettre moins de sucre et la reussir merci

Réponse de Gustave (Lou)
l 11/10/2010 à 07h28
Les proportions de la recette sont des proportions tout à fait classiques pour une gelée. Il est possible de réussir la gelée en réduisant le sucre d'1/5e, mais le temps de cuisson ne sera pas le même et votre gelée se conservera un peu moins longtemps.
le 05/10/2010 à 10:06
Une idée dégustation en passant : j'apprécie beaucoup la gelée de coing avec une tranche de bon camembert.
Partagez votre avis, votre savoir et vos questions, contribuez par vos commentaires à un échange d'informations.
Cet espace est réservé à un commentaire en rapport avec le contenu de cette page, pour toute autre question contactez-nous.
Merci d'éviter le style SMS et de soigner l'orthographe.
Merci de noter uniquement les recettes que vous avez testées :-)
Je donne une note :
J'écris mon commentaire :
4000 caractères maximum
Mon Gustave
Mon pseudo :
Mon mot de passe :
Pas encore inscrit(e) ?
La lettre gourmande
Envie de partager ?
Citation
de la semaine :
Il faut manger pour vivre et non pas vivre pour manger. De même qu'il faut boire pour vivre et non pas vivre sans boire, sinon c'est dégueulasse.
(Pierre Desprogres)
publicité