menu
recherche
Je recherche une recette :
Qu'y a-t-il dans le frigo ?

Pâte de coing autrement

Tous vos commentaires sur cette recette :
le 15/11/2015 à 21:58
Bonjour,

En fait j'ai l'impression que cette technique dépend beaucoup du four qu'on a...

Perso, je craignais un peu de faire tourner un four des heures, donc j'ai "mixé" les techniques...

j'ai fait une première fois: à la campagne avec un four classique
environ 5 ou 6 kg de pâte,(une bonne bassine à linge) cuisson classique environ 1h sur un trépied mais on était très très loin de voir la pâte se détacher, puis étalé sur 3plaques, et finition 5h au four à 90° : parfait. excellent.

Une deuxième fois : en ville avec un four combiné micro ondes 75°

Démarrage à la casserole environ 1/2 heure, puis four, fonction "four normal" Et là, la pâte bouillonne comme dans une casserole, ce qui était pas le cas du tout avec l'autre four . J'ai arrêté les frais au bout de 30 minutes de crainte d'avoir du caramel... Laissé refroidir. Recommencé, et pareil, ça sèche pas, ça bouillonne.
C'est peut être une question de réglage des "watts" du four micro onde... j'ai déjà eu ça avec des gâteaux qui cuisaient jamais et je me suis rendue compte que quand le four était à 90 watts, ça cuisait pas.
Mais là, je crois que c'est trop tard pour rattraper, elle a une sale tête...
le 17/10/2012 à 09:27
note : *****
Bonjour,

J'ai fait ma pâte de coing, j'ai bien laissé cuire une heure, mais malheureusement la pâte à l'intérieur est un peu molle (délicieuse quand même).
Y a t'il un moyen de la durcir.
Vous en remerciant

Nanou

Réponse de Gustave (Lou)
l 18/10/2012 à 09h07
Bonjour Nanou,

De mon côté je prépare ma pâte de coing selon la méthode traditionnelle de Juliette : http://www.gustave.com/recettes/889/pate-coing.html et j'obtiens des pâtes de coing parfaites et moelleuses.
Sinon, vous pouvez continuer à laisser sécher au four, mais à température minimum et en couvrant de papier alu.
Ou les laisser sécher à l'air ambiant pendant plusieurs mois, en les protégeant d'un linge pour qu'elles ne prennent pas la poussière.

Bonne cuisine :-)
le 22/09/2012 à 11:25
note : *****
recette sympa côté séchage car impatiente de la déguster.
J'ai oublié un détail :
La même pâte, répartie dans des moules de silicone pour petits gâteaux, donc en plus faible volume et de formes très présentables, s'est très bien comportée (pas de moisi) au séchage.

Réponse de Gustave (Lou)
l 07/11/2011 à 16h04
Oui car c'est une alternative au découpage en cubes.
Après une première cuisson traditionnelle, version Juliette, j'ai laissé ma plaque de pâte de coing (1 cm d'épaisseur) dans le moule pour sécher après l'avoir passée dans du sucre (d'enrobage).
Quelques taches de moisi ont commencé à poindre et le dessous était encore très humide. Je l'ai donc débarrassée du sucre et repassée au four mais seulement 30mn/préchauffage, puis laissée à l'air libre sur du papier cuisson à plat sur une grille à tarte.
Evidemment la pâte est plus desséchée. Moins de moelleux. Couleur plus sombre.
J'ai l'impression que le degré d'humidité est le "truc" crucial à trouver dans la recette de ces pâtes de fruits.
Merci de vos recettes et des commentaires.

Réponse de Gustave (Lou)
l 07/11/2011 à 16h03
Il est important de suivre la recette de Juliette jusqu'au bout pour obtenir un bon résultat (couper la pâte de fruits en cubes, l'enrober dans du sucre : cette étape n'a rien de décoratif, elle permet de bonnes conditions de séchage tout en conservant le moelleux).

Le moisi est signe que votre pâte était trop humide, la remettre dans votre moule après l'avoir enrobée de sucre n'était sans doute pas une bonne idée car l'air ne pouvait pas circuler.
le 31/10/2011 à 16:25
je viens de faire une gelée puis une confiture et de la marmelade de coing et terminé par la pâte à coing donc je prends note des remarques concernant la cuisson au four et comme je n'ai pas envie de ruiner tous mes efforts derniers je laisse la pâte sécher à l'air libre et vous tiens au courant du résultat dans quelques jours . Pour le coing avec quelques kilos c'est fou tout ce que l'on peut faire sans rien gâcher. Merci à tous pour les précieux conseils et l'opinion que je m'en suis faite. Vive la démocratie.
le 30/10/2011 à 13:10
PAS DE NOTE !

J'ai fait un test sur un kilo, .... et je dois le signaler, exact, ça ne marche pas!

Par contre les trois autres kilos ramassés ont suivi la recette -classique- de juliette, avec bénédiction ! Ainsi que la gelée!

Chacun à le choix, inover c'est bien aussi, mais devant des echecs à répétition, il doit y avoir un couac dans celle initiale pour cette pate pateuse et immangeable !

Bel automne à tous.

Clovis77
le 28/09/2011 à 13:33
note : *****
Ceci est une mise en garde ! Pour faire court : Méthode de cuisson réellement testée. Le résultat (noir, mou - sauf sur les bords - et collant) est strictement bon à jeter. Réflexion faite, cela paraît normal, au bout d'autant d'heures de cuisson à 90 °C... mais, comme je me suis faite avoir, car j'ai fait confiance... et je ne suis pas la seule (voir avant moi : Sarrazin)... alors, surtout, ne faites pas comme nous ou vous vous en mordrez les doigts... Au moins, vous êtes prévenus ! Utilisez la méthode de cuisson traditionnelle.

Réponse de Gustave (Lou)
l 28/09/2011 à 19h16
Je crois qu'au bout de 5 commentaires nous avons compris votre opinion. Merci de laisser la place à d'autres points de vue.
le 28/09/2011 à 12:57
Viviane dit "merci de votre astuce fanny cela a été excellent" et attribue 5 étoiles à cette recette ; ce qui nous laisse croire (encore une fois... merci les copines, ou les pseudos multiples) qu'elle a testé et approuve donc cette méthode de cuisson. Pour ma part, je l'ai réellement expérimentée, comme Sarrazin, et je peux vous assurer que vous courez à la catastrophe et au gâchis le plus total en suivant cette technique de cuisson qui est, réflexion faite, totalement absurde et irréaliste. Lire mes commentaires des 13 & 14 Septembre dernier, qui sont passés à la page suivante puisque, comme par hasard, deux nouveaux commentaires élogieux viennent à nouveau, coup sur coup, d'être envoyés (...merci les copines, ou les pseudos multiples...). C'est la période des coings et donc, méfiance ! Quand je vous dis que le résultat obtenu avec une telle cuisson est marron très très très foncé, tout-à-fait mou et collant, vous pouvez me croire : C'est bien de la m... que vous obtiendrez en cuisant votre pâte de coing de la sorte. En ce qui me concerne, je ne suis revenue sur cette recette que pour voir si je pouvais continuer à faire confiance à ce site (référence à mes messages précédents). Je viens de me faire mon opinion. A vous de juger et de vous faire la votre... Je prends la peine, toutefois, de vous mettre en garde une dernière fois... Si on n'efface pas mon commentaire ! Je ne comprends pas pourquoi Fanny et ses amies éventuelles (à moins qu'il ne s'agisse de pseudos multiples) s'acharnent à vouloir nuire à votre pâte de coings ?! La méthode classique est la seule qui vaille.
le 18/09/2011 à 14:34
note : *****
Notre coutume fait un dessert très demandé que la pâte à coings. Merci de votre astuce fanny cela a été excellent.
J'ai pu former ma pâte à coings en losanges, jolis et très présentables plus un temps précieux que j'ai pu gagner. Encore merci.
le 17/09/2011 à 09:41
comment garder la pate de coing sans que le sucre fonde au frigo ça fond temperature ambiante aussi alors que faire merci de me repondre

Réponse de Gustave (Lou)
l 17/09/2011 à 12h33
Si le sucre des pâtes de coing fond trop, c'est que la pâte n'a pas été suffisamment cuite.

Sinon, il faut enrober vos pâtes de fruit de sucre, les conserver dans une boîte hermétique et séparer les différentes couches de papier sulfurisé.
le 14/09/2011 à 17:40
(suite) Si j'avais pu, je n'aurais, bien entendu, même pas donné cette étoile. Si c'était mon site, je retirerais même cette recette, et non mon commentaire, afin de rester crédible. À bon entendeur... Et j'espère que vous ne trouverez pas cela, encore une fois, irrespectueux de ma part. J'argumente, c'est tout ! Ceci dit, il paraît qu'il n'y a que la vérité qui blesse. Pour finir, je dirais que pour obtenir du caramel il y a beaucoup plus simple et moins coûteux : faire chauffer, à feu moyen, du sucre en poudre dans une casserole (à fond épais). Important : Il ne faut pas mettre d'eau. Attendre que le sucre fonde puis roussisse. Attention, une fois que le sucre fondu commence à se colorer cela va très vite ...Et le résultat obtenu est bien meilleur que celui obtenu avec la cuisson de la pâte de coing à la Fanny ! Bon, à présent, j'ai assez perdu de temps avec cela... À vous de juger le bien fondé de mon intervention. Si vous voulez passer pour un site sérieux... Je verrai, pour ma part, selon votre réaction, si je peux continuer à vous faire confiance... ou non ! La critique aussi est constructive mais il faut savoir l'accepter.
le 14/09/2011 à 17:39
La partie que vous avez effacée n'était pas injurieuse mais seulement réaliste... J'avais oublié que, de nos jours, il est interdit de parler franc et que dire la vérité est rarement apprécié ! En revanche, pour ma part, ce que je trouve irrespectueux voire injurieux, vis-à-vis des personnes qui font confiance à ce site, c'est de diffuser cette recette et, par conséquent, de laisser croire que cette technique de cuisson fonctionne... Effectivement, en supprimant une partie de mon commentaire vous minimisez l'objectif de mon message : c'est-à-dire alerter les personnes qui liront cette recette qu'il ne faut absolument pas qu'elles essaient ce mode de cuisson sous peine de gâcher tout le travail qu'elles auront fourni en amont, par une cuisson qui mène forcément au désastre. Ne pas les avertir cela revient à ne pas respecter leur travail, leur investissement (aussi bien de temps que financier), c'est abuser de leur confiance et c'est, finalement, les traiter comme des imbéciles... Vous-même, le 21/10/2010 à 08 h 35, vous avez écrit "Je me demande si cette manière de procéder permet d'obtenir une belle couleur orangée. Ceux qui auront testé la manière de Fanny, n'hésitez pas à venir le dire ici." Avec Sarrazin, je pense être la seule (de ceux qui se sont exprimés ici) à avoir réellement testé ce procédé de cuisson. Je ne crois absolument pas que Fanny l'ai éprouvé elle-même car il est impossible de prétendre, ensuite, qu'il donne un résultat ne serait-ce que convenable. Cela ne sert à rien de se voiler la face : 36 heures de cuisson (elle dit même de 24 heures à 3 jours !) au four à 90 ° C, compte-tenu du résultat que j'ai obtenu au bout de seulement 10 heures d'une telle cuisson, est totalement absurde. Sarrazin, lui, semble avoir suivi à la lettre (et aveuglément) Fanny puisqu'il écrit, deux jours après : "c'est bon à jeter..." Le résultat qu'il a obtenu n'est donc, bien entendu, pas meilleur après davantage d'heures de cuisson comme le préconise Fanny. Réflexion faite, il est même purement utopique de penser que cela est faisable/réalisable et réaliste. Pour ma part, je n'ai pas insisté plus de 10 heures et c'était déjà catastrophique. Contrairement aux deux commentaires précédant le mien, qui congratulaient Fanny et applaudissaient cette méthode de cuisson sans même l'avoir vérifiée (c'est évident pour moi, à présent) et qui ont donc contribué à m'induire en erreur (puisque ces deux seuls commentaires apparaissaient au bas de la recette), je me suis permise de dire la vérité car, moi, je l'ai (malheureusement) expérimentée, à mes dépens, cette fameuse cuisson miracle et je le dis à nouveau : elle est à bannir, à proscrire... Il ne faut pas employer d'euphémisme. Fanny n'échange pas son expérience, comme vous le dites, elle invente purement et simplement... C'est flagrant. Et je ne vois rien de généreux dans cela. De plus, ce n'est pas que ce procédé de cuisson ne "me" convienne pas (toujours pour vous citer) mais c'est à la pâte de coing qu'il ne convient pas... tout simplement, n'allez pas chercher plus loin : Je vous fais part de mon expérience. C'est tout. N'y voyez aucune animosité si ce n'est que je n'aime pas que l'on me fasse perdre mon temps et gâcher la nourriture... Vous demandez plus de précision : J'ai été clair là-dessus, il me semble. Tout comme Sarrazin, je ne vois pas quel détail sordide de plus il vous faut : je reprends les termes, en gros, de Sarrazin "c'est dur en surface [et, je rajouterais, sur les côtés] et ça reste désespérément et totalement mou [de chez mou] à l'intérieur... et c'est marron-noir collant". Je dirais même plutôt noir que marron... ou alors marron très très très foncé presque noir quoi ! et collant, voire gluant ?! ...mais toujours tout mou dedans !!! Il faut préciser que ça ne mérite même pas une étoile mais que le site est fait de telle manière que, si l'on souhaite noter la recette, il faut donner au minimum une étoile... (voir suite)
le 13/09/2011 à 19:25
Comme Sarrazin, j'ai testé la méthode de cuisson révolutionnaire de Fanny et, moi aussi, j'ai dû tout jeter ou presque car, heureusement pour moi, tout ne tenait pas dans le plat allant au four... Malheureusement, je n'avais pas lu le commentaire de Sarrazin, sinon je me serais méfiée. Je n'ai lu que les derniers commentaires de remerciements à Fanny pour sa méthode de cuisson...
(***)
En conclusion, rien de mieux que la méthode de cuisson traditionnelle, qui n'est, d'ailleurs, pas dangereuse... Sinon, on ne cuisine plus ! Il faut juste tourner sans cesse. C'est la première fois que je faisais de la pâte de coing, et la petite portion qu'il me restait, le l'ai fait cuire traditionnellement et elle est dorée, sèche et délicieuse...

Réponse de Gustave (Lou)
l 13/09/2011 à 19h49
Nous avons effacé la partie non respectueuse/injurieuse de votre message, nous laissons votre note et le reste de votre commentaire.

Fanny a eu la générosité de proposer sa version de la pâte de coing, nous sommes ici pour échanger des expériences et pour argumenter.

Des points de sa recette ne vous conviennent pas, merci de l'avoir dit (il aurait été intéressant de savoir plus précisément pourquoi), merci de rester respectueuse.
le 04/03/2011 à 19:13
Bonjour Fanny

Je te remercie pour votre recette, très sympa. c'est excellent. Merci, Pour une Mami qui ne peut plus faire des choses trop compliquées, merci. Mima lalou
Partagez votre avis, votre savoir et vos questions, contribuez par vos commentaires à un échange d'informations.
Cet espace est réservé à un commentaire en rapport avec le contenu de cette page, pour toute autre question contactez-nous.
Merci d'éviter le style SMS et de soigner l'orthographe.
Merci de noter uniquement les recettes que vous avez testées :-)
Je donne une note :
J'écris mon commentaire :
4000 caractères maximum
Mon Gustave
Mon pseudo :
Mon mot de passe :
Pas encore inscrit(e) ?
La lettre gourmande
Envie de partager ?
Citation
de la semaine :
Un plat doit être bon et "être bon" signifie ouvrir le champ des émotions.
(Pierre Gagnaire)
publicité