menu
recherche
Je recherche une recette :
Qu'y a-t-il dans le frigo ?
recette

Sauce ravigote

Sauce servie avec la tête de veau, les pieds de veau et de mouton. Elle est composée d'une vinaigrette à la moutarde, d'oignon haché, de câpres et de fines herbes.
Préparation : 5 min - Niveau : facile
Ingrédients pour 2 ou 3 personnes :
• 3 cuillerées à soupe d'huile d'olive ou de tournesol
• 1 cuillerée à soupe de vinaigre
• 1/2 oignon
• 1 cuillerée à café de moutarde
• 2 cuillerées à café de câpres
• fines herbes (persil, cerfeuil, ciboulette, estragon)
• sel et poivre
Epluchez et hachez finement l'oignon.

Dans un bol, mélangez le vinaigre et la moutarde. Ajoutez le sel et mélangez. Quand le sel est dissous ajoutez l'huile, mélangez et poivrez.

Ajoutez les câpres égouttées et l'oignon haché.

Hachez les fines herbes de manière à obtenir une cuillerée à soupe de chacune d'elles, et ajoutez-les. Mélangez.
le 26/11/2010 à 00:03
note : *****
Il me semblait que dans cette sauce ravigote il y avait des oeufs durs coupés en cube. merci de me dire si je me trompe, ou si cela peut être un dérivé de cette sauce.

Réponse de Gustave (Lou)
l 26/11/2010 à 10h21
Vous vous trompez, il n'y a pas d'oeufs durs dans la sauce ravigote. Je crois que vous confondez avec la sauce gribiche.
Partagez votre avis, votre savoir et vos questions, contribuez par vos commentaires à un échange d'informations.
Cet espace est réservé à un commentaire en rapport avec le contenu de cette page, pour toute autre question contactez-nous.
Merci d'éviter le style SMS et de soigner l'orthographe.
Merci de noter uniquement les recettes que vous avez testées :-)
Je donne une note :
J'écris mon commentaire :
4000 caractères maximum
Mon Gustave
Mon pseudo :
Mon mot de passe :
Pas encore inscrit(e) ?
La lettre gourmande
Envie de partager ?
Citation
de la semaine :
Les prédestinés de la gourmandise sont en général d'une stature moyenne ; ils ont le visage rond ou carré, les yeux brillants, le front petit, le nez court, les lèvres charnues et le menton arrondi.
(Anthelme Brillat-Savarin, "Physiologie du goût", 1826)
publicité