menu
recherche
Je recherche une recette :
Qu'y a-t-il dans le frigo ?
accueil > fruits > l'orange

L'orange

Agrume de forme ronde, comme son nom l'indique, sa peau est orange (celle de l'orange sanguine est teintée de rouge) et elle se pèle assez facilement. Sa pulpe est le plus souvent de couleur jaune orangé (la pulpe de l'orange sanguine est veinée de rouge). Elle est divisée en quartiers contenant des pépins.
L'orange
Oranges douces de Tunisie
Elle est sûrement originaire du sud est asiatique.

Les orangers sont cultivés en France en Corse, dans le Var et les Alpes Maritimes. Et dans le reste du monde : en Italie, Portugal, Espagne, Algérie, Tunisie, Maroc, Israël (région de Jaffa), Afrique du sud, Etats-Unis, Chine, Brésil, Mexique, etc.
Quelle est la différence entre l'orange et l'orange amère ?

L'orange est le fruit de l'oranger tandis que l'orange amère est le fruit du Bigaradier.

- l'orange amère (nommée aussi "Bigarade" ou "orange de Séville") : sa peau est rugueuse et teintée de vert. Sa chair est amère et peu juteuse. Elle n'est pas consommée fraîche, elle est cuisinée en marmelades et en fruits confits. L'eau de fleurs d'oranger est extraite de ses fleurs. Son zeste entre dans la composition du Grand Marnier, du Curaçao et du Cointreau. Ses feuilles sont utilisées dans des infusions pour leurs vertus digestives et antispasmodiques.
L'orange
Oranges douces de Tunisie
- l'orange : c'est l'orange acidulée et sucrée que nous dégustons fraîche très souvent, et dont nous consommons le jus pressé (il en existe de nombreuses variétés). Elle entre aussi dans la composition de nombreux plats.

L'orange aurait été introduite en Europe au cours du XVe siècle.
Jusqu'au début du 20e siècle, ce fruit était rare en France et il était offert aux enfants à Noël.

Les variétés d'oranges :


Elles sont nombreuses. Parmi les plus connues citons :
- la Navel : son écorce est épaisse et facile à ôter. Sa pulpe est parfumée, sucrée et juteuse, elle contient peu de pépins. Elle se trouve sur les marchés à partir de fin octobre. Elles renferment un petit embryon de fruit interne (en anglais "navel" signifie "nombril"). En France, ce sont les plus consommées.

- la Thomson :
sa peau et lisse et très fine. Sa pulpe est parfumée, acidulée et peu juteuse. Elle est cultivée dans le sud de la France. Elle se trouve sur les marchés de décembre à avril.

- la Washington :
sa peau est rugueuse, sa pulpe est juteuse et peu acidulée.
- la Valencia (ou "orange de Valence") : orange à jus en provenance d'Espagne, elle contient peu ou pas de pépins. Elle a été introduite dans plusieurs régions des Etats-Unis, d'Amérique du sud, d'Afrique du sud, d'Australie.
- la Maltaise : de petite taille, à la peau fine, à la pulpe légèrement sanguine, acidulée, sucrée et très juteuse. Elle est disponible sur les marchés en février et mars.

- la Moro : sa peau est rugueuse, sa forme est parfois sphérique, parfois ovoïdale. Sa chair est juteuse, acidulée et de couleur rouge à rouge violacé.
L'orange
Oranges maltaises
C'est l'orange sanguine la plus rouge. Elle est surtout cultivée en Sicile.

- la Tarocco : c'est l'orange sanguine la plus répandue en Sicile. La couleur de son écorce est orange intense avec des nuances rouges. Sa pulpe est moyennement juteuse et d'un goût excellent. Sa teneur en vitamine C est particulièrement élevée. Sa maturation commence fin décembre et finit début avril.

- la Sanguinello commune :
c'est une orange sanguine de saveur délicate et de couleur orange nuancée de rouge. Sa forme est sphérique ou oblongue. Elle est cultivée en Sicile, surtout en mars et en avril.

- la Sanguinello muscato : cette orange sanguine est de forme plus allongée que la Sanguinello commune et les nuances rouges de l'écorce sont moins marquées. Elle est cultivée en Sicile. Son nom évoque sa saveur qui rappelle celle du muscat.
L'orange
Orange Thomson
La saison de l'orange : on les trouve toute l'année sur les étals. En Europe elles sont meilleures de novembre à avril (en provenance du Maghreb).

Choisir les oranges : choisissez des fruits lourds à la peau lisse, ferme (résistant à la pression des doigts), et bien colorée.
Si vous souhaitez utiliser les zestes et les écorces, choisissez des oranges sans traitement chimique (que vous trouverez par exemple dans les magasins bios).

Cuisiner les oranges : les oranges se mangent crues ("nature" ou dans des salades), cuites, confites.

Elles se cuisinent beaucoup en pâtisseries (gâteaux, moelleux, cakes, crèmes, mousses, coulis, soufflés, crêpes Suzette, pain d'épices, etc.), en confiseries (ex : orangettes), en sorbets (ex : oranges givrées), en marmelades, confitures et boissons (jus, punch, liqueurs, sirops).

Elles accompagnent aussi les viandes et les poissons.

Leur jus acidulé peut remplacer le vinaigre dans la sauce des salades.
L'orange
Zeste d'orange râpé
Les amis de l'orange : les autres agrumes, l'ananas, les fruits secs, le chocolat, la cannelle, le safran, la menthe, le miel, la carotte, les courges, le fenouil, les volailles (ex : canard), le porc, le boeuf, le poisson, la coquille Saint-Jacques.

Les vertus de l'orange : peu calorique (45 kcal pour 100 g), elle est stimulante et rééquilibrante (ses acides organiques excitent les sécrétions digestives et facilitent la bonne assimilation des aliments. En outre, malgré sa saveur acidulée, l'orange a des vertus alcanisantes).

Sa peau épaisse protège la vitamine C qu'elle renferme en quantité (en moyenne 53 mg/100 g) : une orange moyenne couvre la quasi-totalité des besoins journaliers en vitamines C.

Les oranges renferment aussi beaucoup de calcium facilement assimilable (40 mg pour 100 g alors qu'en moyenne les autres fruits en contiennent 5 à 15 mg pour 100 g), ainsi que toutes les vitamines du groupe B (surtout B1 et B9), de la provitamine A, du phosphore, du potassium, du magnésium, et de petites quantités de vitamine E.

Le jus de l'orange renferme la quasi-totalité de ces éléments nutritifs.

C'est le "fruit de l'hiver", car son goût est meilleur en cette saison que durant les autres mois de l'année (du moins en Europe). Et il constitue un excellent allié pour lutter contre la fatigue et les attaques microbiennes et virales nombreuses en cette saison.

Les oranges sont aussi appréciées pour leur parfum : de leur peau sont extraites les huiles essentielles (utilisées en cuisine, et aussi en pharmacie et en parfumerie).

Les "pommes d'ambres" sont des oranges dans lesquelles sont plantés des clous de girofles. Les anglo-saxons avaient coutume de les utiliser pour parfumer leurs armoires.

Conserver les oranges : les oranges se conservent quelques jours à température ambiante, et 10 à 15 jours dans le bac à légumes du réfrigérateur.

Consommez leur jus fraîchement pressé dès que possible (immédiatement !) car du fait de l'action oxydante de l'air, la quantité de vitamine C diminue.

Congeler les oranges : le jus d'orange, le zeste d'orange et les oranges pelées à vif se congèlent très bien.

Les recettes d'oranges : découvrez les recettes d'oranges de Gustave parmi lesquelles la délicieuse confiture d'orange, le coulis d'oranges et les crêpes au chocolat et à l'orange.
Mon Gustave
Mon pseudo :
Mon mot de passe :
Pas encore inscrit(e) ?
La lettre gourmande
Envie de partager ?
Citation
de la semaine :
Le chocolat est divin, moelleux, sensuel, profond. Noir, somptueux, gratifiant, puissant, dense, crémeux, séducteur, suggestif, riche, excessif, soyeux, doux, luxueux, céleste...
(Elaine Sherman)
publicité