menu
recherche
Je recherche une recette :
Qu'y a-t-il dans le frigo ?
recette

Moules aux poireaux et au céleri

Une belle recette de la mer, une alliance alléchante.
Le mot de l'auteur :
Cette recette est inspirée d'un plat de moules dégusté dans un restaurant à Tournai.

J'ai choisi cette recette parce que, hormis chez les Nordistes, les moules sont généralement trop cuites, trop cuisinées voire desséchées, perdant ainsi tout intérêt.
Par contre, les Belges et les Ch'tis préfèrent les moules hollandaises de bouchot, plus grosses et nettement moins chères mais incontestablement moins goûteuses.

De plus ... Heu,... le céleri a une excellente réputation pour les messieurs ! Sans garantie...
Plat - Préparation : 10 min - Cuisson : 15 min - Niveau : moyen
Ingrédients pour 4 personnes :
• Par personne :
• 1 litre (environ 800 g) de moules, du Mont Saint Michel de préférence
• 1 blanc de poireau
• 1 ou 2 branches de céleri branche
• 1 ou 2 tiges de persil plat
• 10 g de beurre environ
• 1 verre d'eau
Lavez et tronçonnez les légumes. Hachez le persil.

Dans une marmite de belle taille (les moules vont doubler de volume !) à couvercle transparent de préférence, mettez les légumes, le beurre et l'eau.

Faites étuver à feu doux jusqu'à ce que les légumes soient fondants et surtout pas colorés.

Pendant ce temps, lavez, nettoyez ou vérifiez les moules si elles ont été vendues grattées.

Ajoutez les moules à la fondue de légumes.
Montez un peu le feu et faites "bâiller" les moules. Surveillez. Quand elles sont toutes ouvertes, éteignez le feu sans lever le couvercle ! Le temps de dresser la table, elles sont à point.

Amenez la marmite à table. Soulevez enfin le couvercle et humez. Accompagnez de... frites (les moins grasses possible) et de bière blonde ou de vin blanc.
En fait, je ne mesure pas la quantité d'eau, je me contente de mettre dans la casserole les légumes non égouttés.

Le jus de cuisson, filtré, sera congelé en portions pour servir de base à une sauce, à un court-bouillon ou à un potage, corser un plat de poisson ou apporter une note marine à un risotto ou un plat de pâtes...

Pas de sel parce que le bouillon de cuisson me semble suffisamment salé par les moules. Le poivre apporterait une note "chaude" alors que le but de cette recette est de préserver la fraîcheur marine mise en valeur par la douceur du poireau et la note tonique du céleri (très apprécié en Flandres).

Faute de poireaux, on peut être tenté de les remplacer par des oignons mais le résultat sera très très différent.

A défaut de moules du Mont St Michel, celles de la baie de St Brieuc ou les petites de Normandie feront l'affaire.
Enfin, faut-il le préciser, les moules doivent être d'une extrême fraîcheur pour exprimer tout leur potentiel. Personnellement, je ne vais jamais au-delà de la date indiquée sur l'étiquette des pêcheries + 2.
Ca doit être super fin et délicieux, je vais essayer sûr à l'avance de régaler mes convives!!!! Merci, Jacques
Partagez votre avis, votre savoir et vos questions, contribuez par vos commentaires à un échange d'informations.
Cet espace est réservé à un commentaire en rapport avec le contenu de cette page, pour toute autre question contactez-nous.
Merci d'éviter le style SMS et de soigner l'orthographe.
Merci de noter uniquement les recettes que vous avez testées :-)
Je donne une note :
J'écris mon commentaire :
4000 caractères maximum
Mon Gustave
Mon pseudo :
Mon mot de passe :
Pas encore inscrit(e) ?
La lettre gourmande
Envie de partager ?
Citation
de la semaine :
Le vrai gourmet est celui qui se délecte d'une tartine de beurre comme d'un homard grillé, si le beurre est fin et le pain bien pétri.
(Colette)
publicité