Je recherche une recette :
Qu'y a-t-il dans le frigo ?
accueil > fruits > la rhubarbe

La rhubarbe

Selon les botanistes la rhubarbe est un légume, mais elle est le plus souvent considérée comme un fruit. Il s'agit d'une plante potagère de la famille des polygonacées.

Son nom vient du latin "rhu" qui signifie "tige". Seule la tige (ou "pétiole") de la rhubarbe est comestible. Son immense feuille est toxique et entre dans la composition d'insecticides.
La rhubarbe
Tiges de rhubarbe
La saveur de la rhubarbe est très acide.

Elle est originaire du continent asiatique. Elle est consommée par les Chinois depuis environ 5000 ans pour ses propriétés médicinales. Elle est apparue en Europe en Angleterre au 18e siècle.

Elle pousse dans les sols frais et humides. En France, elle est surtout cultivée au-dessus de la Loire, notamment en Normandie, en Picardie, en Alsace.
La rhubarbe
Les immenses feuilles de la rhubarbe sont toxiques
Les variétés de rhubarbe : il en existe plusieurs, de couleur plus ou moins verte ou rosée.

Plus les tiges sont vertes moins elles contiennent de sucre et plus elles sont acides.

La rhubarbe sera également moins acide si elle a poussé dans un environnement ensoleillé.
Parmi les variétés de rhubarbe les plus connues citons :

- la Valentine, la Canada Red et la Mac Donald : leurs tiges sont teintées de rouge.

- la Victoria : ses tiges sont plus vertes.
La saison de la rhubarbe : la rhubarbe apparait sur les marchés en avril-mai et disparaît en juillet.

Choisir la rhubarbe : vérifiez que les tiges sont bien fermes et que les extrémités sont fraichement tranchées.

Cuisiner la rhubarbe : La rhubarbe se mange quasiment toujours cuite et sucrée, rarement crue.
La rhubarbe
Gros plan sur feuille de rhubarbe
Elle se cuisine dans des plats sucrés ou salés : en compotes, en tartes, en crumbles, en confitures, en coulis en association avec des fraises par exemple, et aussi en vin (le vin de rhubarbe), en boissons rafraîchissantes, en sorbets.

Comment préparer la rhubarbe ?

Après avoir coupé l'une des deux extrémités de la tige à l'aide d'un couteau, il faut éplucher celle-ci en tirant la peau et les filaments apparaissant au niveau de la cassure : tirez-les sur toute la longueur.

Pour diminuer l'acidité de la rhubarbe avant de la cuisiner il existe plusieurs solutions :

- couper les tiges en tronçons et les laisser mariner dans du sucre durant quelques heures

- ou plonger ces tronçons dans de l'eau bouillante pendant 2 minutes.

Vous pouvez cuisiner la rhubarbe en garniture de viandes ou de poissons : faites sauter les tronçons de rhubarbe dans un peu d'huile en remuant. Terminez en nappant de miel liquide.

Les amis de la rhubarbe : la fraise, la framboise, l'orange, le citron, la pomme, le gingembre, le porc, le poisson, la volaille, le foie gras.

Les vertus de la rhubarbe : peu calorique (20 kcal aux 100 g), elle est très riche en fibres et a des vertus anti-inflammatoires. Elle contient du potassium, du phosphore, du fer et du calcium.

Conserver la rhubarbe : la rhubarbe se conserve dans le bac à légumes du réfrigérateur. Consommez-la rapidement, avant que les tiges ne ramollissent.

Congeler la rhubarbe : elle se congèle très bien. Après avoir épluché la rhubarbe, coupez-la en tronçons et placez ceux-ci dans des sacs de congélation.

Voici quelques recettes à base de rhubarbe :

Rhubarbe macérée dans du sucre et cuite à feu doux. Simplissime et délicieux !

Rhubarbe sucrée parfumée au gingembre, sous une pâte moelleuse et croustillante au beurre, au sucre et à la poudre d'amandes.

Fond de tarte brisée et tronçons de rhubarbe nappés de crème à la vanille et aux oeufs.
Morceaux de rhubarbe macérés, cuits et conservés dans du sucre, avec du jus de citron.
Fraises et rhubarbe cuites dans du vin blanc moelleux, du sucre vanillé et du jus de citron, puis mixées.
Courriers des lecteurs autour de cette thématique :
Que faire avec des feuilles de rhubarbe ?
La saison des fraises
Vivement la rhubarbe
Mon Gustave
Mon pseudo :
Mon mot de passe :
Pas encore inscrit(e) ?
La lettre gourmande
Envie de partager ?
Citation
de la semaine :
publicité